Internet of things (IOT)

 

De quoi s’agit il ?

L’internet des objets est un réseau de réseaux qui permet par des systèmes d’identifications complexes de transmettre des données entre objets physiques et virtuels. Ainsi Internet n’est plus qu’un réseau invisible mais il prend forme dans ces objets. A quoi cela sert-il ?

 

Les objets connectés émergent de plus en plus chaque jour et nous les adorons chez Arcale, mais afin que l’évolution technologique soit optimale il faut que ces objets puissent intéragir de manière autonome. Ainsi prenons un exemple de l’Internet of things dans la vie quotidienne, légèrement futuriste : Votre réveil connecté à votre smartphone s’est programmé tout seul grâce à votre agenda électronique, ce même réveil a programmé le grille-pain pour que votre tartine saute en même temps que le café est servi. Votre voiture a programmé l’ouverture des portes de votre garage etc. Ainsi Internet et les objets connectés ne forment plus qu’un ensemble à la fois physique et virtuel.

 

A terme ce qui est à prévoir c’est ce que l’on appelle l’intelligence artificielle qui permet aux objets connectés d’acquérir de grandes compétences pareilles à celles de l’Homme. Le développement de l’Internet of things est donc bénéfique au développement économique car le "cyberobjet" permettrait de créer non plus des objets connectés mais de véritables agents économiques utiles à la Société.

 

En pratique : sa composition

The Internet of Things est composé de six types de systèmes différents :

  • l’identification : elle permet d’identifier des objets et de recueillir leur données
  • de capteurs : recueillir des informations de l’environnement pour améliorer le dispositif
  • une connexion : connecter les systèmes entre eux
  • une intégration : intégrer les systèmes entre eux
  • le traitement des données : stocker et analyser des données
  • des réseaux : transférer ces données entre le monde physique et virtuel

Afin que ce système soit optimal sept composants sont nécessaires. Tout d’abord la présence d’une étiquette virtuelle qui permette d’identifier les objets et les lieux, un moyen de déchiffrer ces étiquettes, un dispositif mobile, un logiciel pour dispositif mobile, un réseau sans fils (2G, 3G), une information sur chaque objet lié et un affichage pour lire l’information.

 

Les équipes d'Arcale s'engagent dès aujourd'hui à prendre en compte ce nouveau marché et à vous aider à y être présent.

Pour toutes demandes d'informations supplémentaires ou questions techniques, n'hésitez pas à nous contacter via notre page dédiée en cliquant ici.

 

Source